L'Assassin qu'elle mérite (4 tomes), Lupano & Corboz

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

L'Assassin qu'elle mérite (4 tomes), Lupano & Corboz

Message par Elmdora Carotte le Jeu 27 Juil 2017 - 19:11


56 p. (chaque tome), Vents d'Ouest, septembres 2010 (tome 1), mai 2012 (tome 2), mai 2014 (tome 3), octobre 2016 (tome 4)

Quatrième de couverture :

Vienne, 1900. Deux riches noceurs, désabusés et cyniques, portent un regard impitoyable sur ce milieu artistique viennois de la Sécession qui prétend révolutionner l'Art. Un soir d'ivresse, ils font le pari de transformer un jeune homme pauvre en ennemi de la société, de le façonner à leur guise, comme une oeuvre d'art vivante. Ils choisissent le jeune Victor qui passait par là. À leurs côtés, le jeune homme va découvrir des plaisirs insoupçonnés derrière les murs de la plus prestigieuse maison close de Vienne. Un monde de volupté et de raffinement s'ouvre à lui. Un monde dans lequel il y a la merveilleuse Mathilde. Un monde qui n'est pas le sien. Quel sera le prix à payer pour que le rêve se poursuive ?...
avatar
Elmdora Carotte
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 31
Localisation : Île de France

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-dune-lectrice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assassin qu'elle mérite (4 tomes), Lupano & Corboz

Message par Elmdora Carotte le Jeu 27 Juil 2017 - 19:12

L’Assassin qu’elle mérite est une bande dessinée en quatre tomes qui se déroule à Vienne au début du vingtième siècle. Nous y faisons la connaissance de deux hommes très riches, Klément et Alec, qui font le pari de choisir un être humain pour le façonner et changer sa perception du monde et des choses afin d’en faire leur œuvre d’art. Ils vont jeter leur dévolu sur Victor, qui vient d’un milieu relativement pauvre et pour qui la vie à la maison n’est pas facile, où il est souvent rossé par son père. Pour ce faire, ils vont lui donner de l’argent — une sorte de crédit illimité — et il va prendre connaissance des différents aspects de la vie auxquels il n’avait pas accès : il va pouvoir manger à sa faim, être élégant, et découvrir les relations avec l’autre sexe, puisqu’ils vont lui permettre d’aller dans une maison close. Victor va y faire la connaissance de Mathilde, et il ne va pas tarder à tomber sous le charme de cette dernière. Du jour au lendemain, ils vont lui couper les vivres en espérant qu’il se rebelle contre la société suite à ses diverses frustrations. Au fur et à mesure de ces quatre ouvrages, nous allons suivre l’évolution de Victor, mais aussi celle de Klément et d’Alec, qui vont être toutes les trois intéressantes.

Même si, bien évidemment, Victor va par certains aspects devenir un être quelque peu malfaisant, on va ressentir beaucoup d’empathie pour lui, et l’on espère qu’il se sortira de tout cela. Il est encore un jeune adulte, dont il sera facile de monter la tête, et il fera des choses sans forcément se rendre compte des tenants et aboutissants. Le premier tome est accentué sur la découverte de la richesse, le deuxième sur la déchéance de notre héros, et les deux derniers sur les diverses façons dont il va rebondir. Il va d’ailleurs désirer se venger d’Alec qui a voulu faire de lui son pion.

Les dessins sont absolument magnifiques, colorés, les visages sont très expressifs, on a vraiment l’impression d’y être. Le scénariste n’a pas non plus été avare en bulles, puisque cette œuvre graphique nous offre pas mal de texte, sans qu’il y en ait trop : c’est savamment dosé et très beau. L’histoire est réellement très bien ficelée. Nous allons notamment découvrir Vienne, mais aussi Paris, avec l’Exposition universelle qui marqua fortement la capitale au début du vingtième siècle.

C’est donc pour ma part un énorme coup de cœur pour l’ensemble de cette saga, dont les tomes sont tous aussi bien les uns que les autres, tant sur le fond que sur la forme, pour la narration, le suspense, les histoires d’amour, les personnages mis en scène et leur complexité — car finalement, aucun n’est à cent pour cent mauvais ; ce sont les aléas de la vie qui les ont rendus tels qu’ils sont. La qualité est constante, et Lupano et Corboz nous posent à travers L’Assassin qu’elle mérite des questionnements intelligents sur les notions d’art, d’humanité, et leur complexité.
avatar
Elmdora Carotte
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 31
Localisation : Île de France

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-dune-lectrice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assassin qu'elle mérite (4 tomes), Lupano & Corboz

Message par Ôkami Carotte le Jeu 3 Aoû 2017 - 16:51

Cette BD a l'air vraiment géniale !! Ce sera certainement la prochaine sur ma liste Very Happy
avatar
Ôkami Carotte
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Île de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assassin qu'elle mérite (4 tomes), Lupano & Corboz

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum